Abbaye de La Trappe Abbaye de La Trappe
Accueil du site > Magasin > Expositions > La grande aventure des chrétiens d’Orient

La grande aventure des chrétiens d’Orient

Origine des Églises orientales

La grande aventure des chrétiens d'Orient {JPEG} Les Églises orientales ont l’âge du christianisme. C’est en effet en Orient que l’Église est née, et c’est depuis l’Orient qu’elle s’est étendue à tout l’Empire. Trois étapes peuvent être distinguées :

1. Le temps des apôtres et de leurs successeurs immédiats

Née à Jérusalem de la prédication des apôtres, l’Église s’étendit rapidement aux diverses populations de l’Empire : la Syrie, l’Arabie, l’Asie mineure, la Grèce et Rome.

Des persécutions s’ensuivirent, mais l’Église s’organisa en patriarcats qui furent fixés par le concile de Chalcédoine en 451.

2. Le temps des disputes théologiques et des conciles

Lorsque la réflexion théologique conduit à une thèse contestée, un concile (assemblée d’évêques) est convoqué pour fixer la norme de foi.

Une majorité se rallie alors à la décision, mais il arrive qu’une minorité la conteste et fasse sécession.

C’est l’origine des Églises qui ne sont pas en communion avec les autres Églises et avec Rome. La dernière grande scission date de 1054. Elle fut baptisée schisme d’Orient.

À cette occasion les Latins prirent le nom de catholiques et les Grecs celui d’orthodoxes.

3. Rome et l’union des Églises

Rome et les Églises séparées partagèrent toujours la volonté de refaire l’unité. Tantôt des Églises, par nécessité religieuse et parfois pour des raisons politiques, revinrent à l’unité ; tantôt l’action de religieux amenèrent également des pans d’Églises séparées à revenir à l’unité avec Rome.

Telle est l’origine de la plupart des Églises orientales catholiques.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Crédits Remonter